Caudan et ses parapluies

umbrella

Malgré l’air très coloré qu’affichent les photos qui défilent sur Facebook en ce moment, moi, je les vois sous tout un autre angle. A noter que vous pouvez avoir un autre point de vue, bien différent du mien 🙂

Rendre à César ce qui appartient à César

parasol portugal

Tout d’abord, c’est du déjà vu. Pour la deuxième année consécutive, les parapluies étaient au rendez vous à Agueda, Portugal. Comme quoi, l’internet ne doit pas seulement être utilisé pour être branché sur Facebook. Si ici à Maurice, ces parapluies étaient exposés sous un thème ayant trait au Portugal ou que les organisateurs précisent s’être inspirer de cet événement portugais, peut être j’aurai mieux apprécié.

Stratégie de marketing?

Depuis l’événement tragique où plusieurs personnes, prises au piège par l’eau envahissante, ont péri noyés dans les passages souterrain du Caudan, on essaie tout pour faire oublier et aussi, de se réinventer afin d’attirer la foule dans cet espace qui était tant prisé dans le temps ou il n’existait pas des centres commerciaux. En temps normale, on a les braderies mais cette année, on a aussi vu la naissance du “Pont de Lakorité” pour accrocher ses cadenas en signe d’amour ou d’amitié.

Innondations -> Plusieurs morts -> Célébration avec des parapluies, vous en pensez quoi !?

Vos points de vue sur ces parapluies dans ce contexte spécifique?

15 thoughts on “Caudan et ses parapluies

Add yours

  1. Zot p fer tousa ban trucs la pou capv attire dimoune car caudan dimoune em nepli aller labas ect le fait ki ena sa ban centre commercial ect aussi sa probleme kot dimoune ine mort tousa

    Like

  2. Inondations -> Plusieurs morts -> Célébration avec des parapluies, vous en pensez quoi !?

    C’est pas plutôt “adding salt to the wound” ça? :/

    Enfin je suis d’accord avec toi quand tu me dis qu’il devrait y avoir au moins une référence disant que c’est inspiré par quelconque événement, mais bon on a essayé de copier… peut-être parce qu’il manque un peu de créativité chez nous. J’ai pas vraiment vu des personnes ou des sociétés promouvoir la créativité à l’île Maurice. C’était toujours vu comme une perte de temps. Donc on s’en fiche quoi.

    Alors nous avons eu plutôt l’habitude de copier. :p

    Harlem Shake? 😛 Flash mobs? 😛

    Dans un pays X on fait A, donc nous aussi on doit faire A. Dans un pays Y il y a B, donc nous aussi on devrait avoir B. Car on devient plus moderne comme ça tu vois? 😉

    Un exemple simple: Dans les autres pays, européens il y a des grand centre commerciaux dans les villes. Donc à Maurice, qui n’est qu’une petite île, on le remplis avec des Centre commerciaux en détruisant la nature Mauricienne (qui est unique dans l’océan indien). Et malheureusement ils ne savent même pas copier et coller! xD Le mécanisme du copier-coller semble être défectueux. 😉

    Un autre exemple: Dans les grands pays où il y a des routes qui sont assez grandes, des pistes des courses, les personnes roules des grosses bolides, des Ferrari, gros engins quoi. Et puisque c’est comme ça ailleurs… donc à Maurice on achète les 3.5L les 5L pour se démarquer même si ça ne sert rien sur nos routes qu’on a actuellement. 😛

    Et notre société dis “WOW, c’est cool ça! Je vais faire ça moi aussi”.

    Enfin c’est pas vraiment mon problème ce que les personnes fassent avec leur argents. Mais tu vois où j’en veux venir. 😉

    Like

  3. IMHO There’s nothing wrong with getting inspiration from foreign ideas, events or tributes. As long as they are well executed. For instance, a huge proportion of Indian movies have sought inspiration from foreign counterparts… (if you get my drift)…
    They’ve been nevertheless enjoyed wholly for years everywhere.

    Like

  4. I knew it! I knew I saw something exactly like that somewhere else some time ago, but could not pinpoint to the precise event – thanks Yashvin for the reference to Portugal!

    But, to their credit, apart from the hideously outrageous Miss Mauritius outfits, nothing much radically and beautifully original that can be invented locally these days: you’ll surely end up with LED-laced trees, fluorescent markings on footpaths, carboard animals on the side of roadways, flashing balloons, etc, etc, as these concepts end up copy-pasted over the whole world.

    In the case of Caudan, from a legal perspective, its owners IBL did nothing wrong – they are not the owners of the underpass (they never found the need to build any, because their avowed target market was exclusively the affluent Mauritians and tourists who can afford motorised travel to their paid parkings), and in fact, it’s the Port Louis Waterfront / SPDC who are the owners of the “tunnel de la mort”.

    From a marketing perspective, it is undeniable that a significantly high number of footfalls is generated by these two underpasses – it would have been more acceptable if IBL had actually shown some compassion to these past and potential customers first by holding some symbolic event BEFORE going on to starting celebrations leading up to the festive season. What is being done now shows some cold, non-compassionate indifferent, and carefree attitude – the message is: by whatever means, just come here to spend a maximum – we’re here to milk you dry of your cash even the excessively-priced but thief-ridden parking lots, and if you die in the process that’s your bloody problem.

    As I said earlier: I hope they die a slow, painful death.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: