Eoulà, marsans anbilan fini anvolé mam!

Marsans notice

Une fois de plus, il n’a pas mâché ses mots vis à vis les marchands ambulants de la capitale. Cette phrase “Dir marsan anbilan anvolé” fut prononcé hier lors de la pose de la première macadam de “la ville malin” dans le sud de l’ile. Pour rappel, ce nouveau type de ville commence déjà à pousser comme des champignons et seul le temps nous dira si elle sera utile ou bon pour la casse(rôle).

Depuis l’utilisation officielle des nouveaux quartiers à La Gare du Nord (Immigration) et La Gare du Sud (Victoria), les “marsans” sont maintenant fixe, malgré le mince espace qui leur a été alloué suite à un tirage au sort. Ces marsans, exerçant parfois ce métier de père en fils, ont dû abandonner leur ‘baze’ du jour au lendemain. Du coup, les habitués de Port Louis sont déboussolés! Les trottoirs sont soudainement devenus larges, les propriétaires ne doivent plus chasser ceux squattant le seuil de leur magasins et surtout, les chauffeurs sont soulagés car ils ne doivent plus se soucier d’écraser les orteils de ceux qui s’aventurent hors du trottoir.

Suite aux mécontentement des “marsans”, le Président de l’Association des Marchands Anbilan Fixes (AMAF) a fait une demande de créer deux gares additionnelles pour pouvoir bénéficier plus d’espace et aussi, en même temps, de faire Port Louis un hub de transport terreste, pouvant ainsi desservir l’Ouest et l’Est du pays avec des gares dédiées. L’Ile Maurice sera ainsi le premier pays de l’Afrique et aussi de l’Ocean Indien avec un tel dispositif.

marsans in anvole

En attendant la réaction du chef de la tribu, plusieurs “marsans” jouaient au chat et la souris dans les rues de la capitale mais depuis tôt ce matin, les souris ont été piégées par l’installation des structures en fer, gardés férocement par les forces de l’ordre. Les patrouilles des vans (aussi connu comme ‘camion licien’ aux disco lights rouge et bleue) étaient nombreuses, surtout à l’heure où les marsans font le plus d’argent. Du coup, le public a dû abandonner l’idée de manger les kébabs ou dholl pourri et aussi, de faire le lèche-trottoir afin de dénicher les bonnes affaires. Désormais, il faudra voir ailleurs, c’est à dire, la gare du nord et la gare du sud…

Mais les “marsans” ( anbulan / fixe)  ne jettent pas l’éponge, malgré que la lutte a été longue, très longue. Ils se réjouissent car, même Héritage City aura bel et bien des rues et ruelles…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: